vendredi 16 novembre 2018

Voyage en Namibie








Fiche technique:

Lieu: Namibie : Octobre 2018
Itinéraire: Ajaccio/Nice/Munich/Windhoek/Etosha/Opuwo/Kamanjab/Swakopmund/Walvis Bay/Sesriem/Windhoek/Johannesburg/Doha/Paris/Ajaccio
Compagnie: Air Corsica-Eurowings-Air Namibia - Qatar airways


Texte et Photos: Stéphane L.


Voilà un voyage qui trainait depuis très longtemps dans nos fonds de valises, non pas parce-que nous étions indécis sur cette destination, convaincu nous l'étions depuis plus de 10 ans depuis notre passage en Afrique du Sud, la Namibie faisait partie de ces fantasmes de voyage que l'on se réserve pour les bons moments, celui ci est venu!

Un grand tour du nord au sud, tout en douceur pour limiter les trajets sur les éprouvantes 'Gravels Roads".
Du temps à se consacrer également sur Etosha NP, profiter de ce paysage envoutant, entre pan* asséché et savane doré, sous l'œil habitué des animaux sauvages qui côtoient les défilés de pick up poussiéreux.

Notre route nous a mené vers Opuwo, cette ville du nord ne présente pas d'intérêt particulier si ce n'est de vous plonger dans cette atmosphère "africaine" où se croise le monde d'aujourd'hui avec celui des traditions et notamment celui des Himbas, une exception en Namibie où l'empreinte passée de la colonisation reste quand même très marquée.

A partir de là, nous abandonnons les routes goudronnés pour poursuivre vers le Damaraland.
De une, ne craignez pas pour vos pneus, crevé est un passage quasi obligatoire ou pour ceux qui comme nous n'avons pas assez prié les dieux de la route, 3 changements de roue en 24h auront eu du mal à nous décourager, en Afrique c'est bien connu, il n'y a que des solutions…
De deux, la "tôle ondulé" vous rappellera très certainement que vous avez un dos en piètre état et vous devrez choisir entre 2 options, accélérer pour "voler" aux dessus des bosses, ou bien souffrir le "shaker africain"!
Certains des voyageurs que nous avons croisés ont réellement souffert de ces trajets poussiéreux et chaotiques, mais on peut se poser la question de ce que serai un circuit en Namibie sans ces fameuses pistes? Pour ma part elles font partie intégrante de cette authenticité tant recherchée.

Après avoir visité Twyfelfontain, Petrified forest et Burn Montain, la route nous mène vers la côte atlantique, oasis de fraicheur après ces plusieurs jours entre désert et savane.
La colonie d'otarie de Cap Cross est sans doute très "odorante" mais vaut le détour.

Swakopmund, ou un air de mer du Nord en afrique austral, l'escale est plaisante, l'empreinte coloniale plus forte que jamais. 
A ce titre, j'ai eu un échange intéressant avec un guide Herero sur la relation entretenue avec l'Allemagne ( la majorité des touristes sur la destination), il me confiait devoir faire "abstraction" de l'histoire coloniale (notamment le 1er génocide de l'histoire qui devait décimer 80% des hereros et des Namas au début du XX éme siècle), sans quoi il n'aurai pu s'assoir à côté d'un ressortissant allemand, travailler en tant que guide et aller de l'avant. Belle sagesse quand on sait que la plupart des propriétés (hôtels, fermes et grosses entreprises) sont le bien des descendants de colons ou d'investisseurs blancs.

 Swakopmund est la base de départ idéale pour faire l'excursion à Sandwich Harbour, un désert de dunes blondes plongeant dans le bleu de l'atlantique.

Notre chemin se poursuit vers Sesriem, nous défilons dans les dunes rouges de Sossusvlei  au petit matin afin de gravir la dune 45 avant 10h, après, la chaleur devient trop écrasante. 
Le paysage est grandiose et unique au monde, le bleu du ciel se mélange au rouge des dunes et au blanc du pan et même la fréquentation pourtant élevé de ce haut lieu de tourisme n'enlève rien  à la magie !

Le retour sur Windhoek se fait après 3 jours passés aux abords du Namib Naukluft Park.
La petite capitale sera notre dernière escale avant le retour en Europe, il est temps de quitter ce pays extraordinaire, cette première approche nous confirme qu'il faudra un jour penser à revenir et approfondir notre voyage vers le grand sud et la bande de Caprivi, mais ça, c'est une autre histoire.. .
 .



*désert de sel


























































































latitude 42.02 créations bijoux et bois flotté

latitude 42.02 créations bijoux et bois flotté
Boutique en ligne